Une nouvelle Wonder Woman libre et forte

Gal Gadot est en couverture du magazine Glamour Mexico pour le mois de Juin. Elle leur a accordé une interview pour Wonder Woman, et nous avons le droit à deux nouvelles photos magnifiques pour la promo du film.

GLAMOUR MEXICO : Personne ne peut interpréter Wonder Woman comme Gal : énergique, souriante et, pleine de pouvoir.

Bienvenue en 2017, là où le pouvoir, le courage et l’énergie qui ont toujours caractérisé les femmes, ont une grande résonance sur la société et tout ce qui l’entoure. Des réseaux sociaux jusqu’à notre lieu de travail; et que dire du monde du divertissement… Oui, cela inclue les super-héros.

Avec cette philosophe féministe, des histoires plus complexes se développent, et par conséquent, elles sont plus intéressantes et plus profondes. C’est pourquoi, l’un des films qui m’a le plus ému lorsqu’il a été annoncé, a été celui de Wonder WomanIntelligence, assertivité, enchantement et pouvoir. Comment ne pas être ému en voyant ce personnage sur grand écran, renouvelée ?

Après la grande interprétation de Lynda Carter dans les années 70, l’actrice qui allait prendre la relève avait beaucoup à travailler pour l’adapter au monde contemporain. Et au premier abord, Gal Gadot, avec son charme, sa présence et son sourire vainqueur, a été sans doute choisie avec perfection. Elle est apparue dans Batman V Superman, mais ce film se concentrera uniquement sur elle et comment s’est forgé sa destinée pour se convertir en héroïne.

J’ai rencontré Gal lors d’une visite du tournage à Londres. Malgré le froid et le climat pluvieux (un gros cliché du Royaume-Uni, mais il n’en est pas moins enchanteur), Gal était tout le temps émue et heureuse. Il y a sans cesse quelque chose de magique lorsque l’on visite un tournage, parce que l’on se rend compte des efforts et du dévouement dont l’équipe fait preuve pour un projet; mais en particulier, pour Wonder Woman, que l’on discute avec Gal, Chris Pine (co-star), Patty Jenkins (réalisatrice) ou quelqu’un de l’équipe de production ou des costumes, l’amour et la passion en sont que plus évidentes. Et ce n’est pas des moindres : ils vont raconter l’histoire d’un modèle.

“Cela a été un long processus de travail acharné, mais en même temps, il a été divertissant et satisfaisant”, nous explique Gal, avant de débuter son rituel vestimentaire pour passer de la réalité à la fiction.

A ses côtés, Chris Pine nous parle aussi de l’importance de raconter cette histoire vu l’actualité. “Wonder Woman arrive au moment propice, en particulier alors que nous vivons ce Zitgeist. Avoir un personnage aussi fort, physiquement, mentalement et spiriturellement sur grand écran, cela envoie un message inspirateur. D’une certaine façon, elle dégage la capacité d’avoir un amour humain mais aussi de ce qu’on peut en faire”, mentionne-t-il.

[…]

Sans aucun doute, cela a été une nouvelle importante que d’apprendre que tu jouerai le rôle de Wonder Woman. A-t-il été difficile de se préparer pour ton rôle ?
Gal Gadot: Je me suis beaucoup entraînée physiquement, tous les jours. C’était un processus très intense, où nous avons fait des cascades et pratiqué les arts martiaux, lesquels ont été assez divertissants, et nous avons appris des acrobaties, à faire du cheval, à utiliser des épées, et cela inclut aussi savoir poser pour que l’on me voit forte. Et vous savez quoi ? Je me sens très bien. Maintenant, je n’ai plus peur de marcher seule la nuit (rires). Ça n’a pas toujours été facile, mais ce changement me rend heureuse. ¿Y sabes? ¡Me siento fantástica! Ahora no me da miedo caminar sola en la noche (risas). Mon corps me plait, je me sens forte. Lorsque je suis allée aux auditions, j’étais très mince, pratiquement sept kilos de moins qu’aujourd’hui, mais aujourd’hui j’ai un corps plus musculaire. J’aime me sentir ainsi, je pense que j’ai complément dépassé mes limites.

Il est bien connu que tu as fait une formation militaire, tu faisais partie de l’armée israélienne. Est-ce que ça t’a aidé ? 
Gal Gadot
: J’ai toujours été une fille très active. Ma mère est prof de gymnastique, et en grandissant, je ne souviens pas avoir beaucoup regardé la télévision parce que j’aimais sortir jouer, ou être en mouvement. Que ce soit danser, jouer au tennis ou au basketball…, quoi que ce soit ! C’est naturel chez moi.

Les fans des bandes-dessinées peuvent être plutôt passionnés. As-tu ressentis de la pression ou étais-tu stressée ?

Gal Gadot: Je suis au courant !  Mais tout réside dans ce que tu décides de faire: tu peux écouter ce qu’ils disent de toi ou tu peux te concentrer sur ton travail et faire de ton mieux. Evidemment que je veux que tout le monde aime le résultat final, c’est sûr, mais je sais que je ne peux pas plaire aux (millions de) fans. Il y a des perspectives différentes, et quelques une sont différentes ! Ma responsabilité, en tant qu’actrice, est de prendre le script et de raconter l’histoire de la façon la plus créative possible.

 


Commenter

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *