Gal Gadot, une femme merveilleuse

Gal Gadot fait la couverture de Caras Colombia à l’occasion de la sortie de Wonder Woman. Elle a accordé une interview où elle parle du personnage, de ce qu’il représente, et du fait qu’elle a regardé la série avec Lynda Carter pour bien s’imprégner de Wonder Woman.

Une femme MERVEILLEUSE, Gal Gadot
Pour la première fois, l’histoire de Wonder Woman débarque au cinéma. CARAS a discuté en exclusivité avec sa protagoniste concernant la tâche qu’est d’interpréter ce rôle iconique Elle nous raconte le tournage, sa passion pour le personnage et le message qu’il véhicule.

Personne ne doit envier Gal Gadot pour son personnage de fiction : Wonder Woman, qui, pour la première fois, et 76 ans depuis sa création, arrive sur grand écran en Juin cette année. Gal et Diana de Themyscira, le vrai nom de Wonder Woman, partagent une beauté incomparable et elles ont un objectif commun : vivre dans un monde plus pacifique, plus juste, et où l’amour prime sur le reste.

La sortie de ce film sur le personnage iconique de DC Comics, apparue pour la première fois en 1941 dans les pages d’une petite nouvelles, est l’une des plus attendues de l’année; puisque Wonder Woman, la première super-héroïne de l’histoire, s’est convertie en un symbole du pouvoir féministe aux quatre coins du monde. C’est pour ça qu’il paraît toujours étrange qu’il ait fallu autant de temps pour qu’elle arrive sur grand écran. Son histoire, en plus d’apparaître dans les bandes-dessinées, est arrivée à la télévision par différentes séries. Celle dont on se souvient le plus est sûrement celle où elle est interprété par l’actrice Lynda Carter, diffusée de 1975 à 1979.
Lire la suite


Une nouvelle Wonder Woman libre et forte

Gal Gadot est en couverture du magazine Glamour Mexico pour le mois de Juin. Elle leur a accordé une interview pour Wonder Woman, et nous avons le droit à deux nouvelles photos magnifiques pour la promo du film.

GLAMOUR MEXICO : Personne ne peut interpréter Wonder Woman comme Gal : énergique, souriante et, pleine de pouvoir.

Bienvenue en 2017, là où le pouvoir, le courage et l’énergie qui ont toujours caractérisé les femmes, ont une grande résonance sur la société et tout ce qui l’entoure. Des réseaux sociaux jusqu’à notre lieu de travail; et que dire du monde du divertissement… Oui, cela inclue les super-héros.

Avec cette philosophe féministe, des histoires plus complexes se développent, et par conséquent, elles sont plus intéressantes et plus profondes. C’est pourquoi, l’un des films qui m’a le plus ému lorsqu’il a été annoncé, a été celui de Wonder WomanIntelligence, assertivité, enchantement et pouvoir. Comment ne pas être ému en voyant ce personnage sur grand écran, renouvelée ?

Après la grande interprétation de Lynda Carter dans les années 70, l’actrice qui allait prendre la relève avait beaucoup à travailler pour l’adapter au monde contemporain. Et au premier abord, Gal Gadot, avec son charme, sa présence et son sourire vainqueur, a été sans doute choisie avec perfection. Elle est apparue dans Batman V Superman, mais ce film se concentrera uniquement sur elle et comment s’est forgé sa destinée pour se convertir en héroïne.
Lire la suite


Gal Gadot en couverture de Marie Claire

C’est l’heure mouvementé du déjeuner au Château Marmont quand Gal Godot arrive, s’arrêtant brièvement au patio pour saluer un/e ami/e avant de venir s’asseoir. En le faisant, une autre connaissance s’arrête pour admirer ses bottines Burberry, et s’attarde. Gadot, 32, accepte chaleureusement le compliment, lissant son pull par dessus son pantalon noir singé Wolford en s’enfonçant dans sa chaise et en expirant comme toute femme l’aurait fait au 3ème trimestre de grossesse. (Sa fille Maya est née en Mars, rejoignant Alma âgée de 5 ans).

Ses cheveux attachés en queue de cheval, ses yeux habillé d’eye-liner. Le look, pointu, facilement cosmopolite – est un contraste raffiné à la scène de L.A (où de nombreux adultes semblent encore concurrencer ceux qui peuvent dépenser le plus d’argent pour s’habiller comme un enfant). Quand le visiteur à enfin quitté la table, Gadot grimace, embarrassée par l’attention non désirée.
Lire la suite


Wonder Woman, une héroïne contemporaine

Est-ce que Gal Gadot peut faire de Wonder Woman un héroïne pour notre époque ?

Wonder Woman se redresse, elle regarde d’un air grave un désespoir affligé par la guerre, elle commence à courir, en tenant son bouclier en l’air contre une pluie de balles venant de fusils allemands.

“Oui! Vas-y, Gal!” hurle Patty Jenkins, la réalisatrice du nouveau film Wonder Woman, bien emmitouflée dans un manteau bien épais pendant qu’elle regarde la scène sur le moniteur. Quelques minutes plus tard, Gal Gadot (se prononce “gah-DOTE”), l’actrice israélienne jouant l’héroïne principale, s’était aussi  emmitouflée  dans son propre manteau et on lui avait donné une boisson chaude alors qu’elle se faisait ajuster les cheveux et son bandeau. “Brrrrrr,” dit Mme Gadot avec un sourire. “C’est sympa.”

La température, ce matin-là de Février l’an dernier, était glacée, à l’extérieur des studios Warner Bros. à Leavesden, en Angleterre, et Mme Gadot, vêtue de la tenue de Wonder Woman, composée d’un bustier en cuir, une jupe et des bottes aux genoux, venait juste de terminer la énième scène de sa traversée héroïque d’une terre boueuse.

“Le froid, ugh, c’était le plus dur à supporter en tournant ce film,” explique Mme Gadot lors d’une interview à Los Angeles début Mars. Grande et élancée, elle était enceinte de huit mois (elle a depuis donné naissance à sa deuxième fille), avec ses cheveux en queue de cheval et sans maquillage. Elle mangeait des œufs et des fruits avec hâte (“J’ai toujours faim”), elle a facilement discuté de ce rôle qui pourrait la rendre célèbre après que “Wonder Woman” soit sorti le 2 Juin (7 Juin en France).
Lire la suite


Gal Gadot écoutait Beyoncé avant son audition pour Wonder Woman

Gal Gadot est en couverture du magazine américain W pour le mois de Mai ! Elle a, à l’occasion, posé pour un photoshoot réalisé par Craig McDean (qui est plus que sublime soit dit en passant). Je vous ai traduit l’interview que vous pouvez trouver ci-dessous.

Studios Photoshoots > 2017 > Craig McDean [W]

Le 2 Juin, Gal Gadot, ancienne Miss Israël, deviendra la première femme à avoir le rôle principal d’un film de super-héro depuis plus de 10 ans, lorsqu’elle sera enfin à l’affiche de Wonder Woman. Tout comme son alter-ego de bande dessinée, Gadot est éblouissante et aussi grande qu’un gratte-ciel, avec une comportement gracieux et adorable. Même sans son lasso et son bouclier, elle a l’apparence de quelqu’un qui pourrait sauver le monde.

Le jour où nous nous sommes rencontrés, elle utilisait ses pouvoirs pour décorer un gâteau. (Qui aurait pensé que cette actrice avait la main pour le fondant ?) “J’ai envie de commencer par un gâteau bleu,” explique-t-elle, alors que nous entrons chez Duff’s CakeMix, à Los Angeles. Elle portrait un simple pantalon noir, un pull bleu marine et mocassins noirs classique Gucci.

Même si elle était à son sixième mois de grossesse (elle attendait son deuxième enfant), le ventre était presque indétectable. Gadot, qui est aussi délicieuses qu’une pâte à gâteau, n’avait pas de maquillage et ses cheveux noirs étaient attachés en queue de cheval. “Vous n’auriez pas pu inventer une meilleure Wonder Woman que Gal”, la réalisatrice du film, Patty Jenkins, nous a expliqué plus tard.

“Ça peut paraître bizarre, mais Gal est si propre – si pure – mais ce n’est pas parce qu’elle manque de sagesse ou d’information. Tout comme Wonder Woman, elle est magnifique, gentille, et forte. C’est un choix personnel de dire qu’elle est spirituellement propre. Gal comprend ce choix instinctivement.”

Lire la suite


Page 2 of 41234