Gal Gadot en couverture de Glamour UK

Gal fait la couverture du magazine britannique Glamour pour l’édition du mois de Décembre ! Elle leur a accordé une interview, où elle a expliqué pourquoi elle a failli quitter le monde du cinéma, avant de décrocher le rôle de Wonder Woman ! Retrouvez deux extraits de l’interview et les photos du shoot dans la galerie !

“Avant de décrocher le rôle de Wonder Woman, j’avais pensé à ne jamais remettre les pieds à Los Angeles, je pensais demeurer en Israël, y travailler en tant qu’actrice – ici et là – retourner à l’université et faire autre chose. On m’a souvent dit ‘non’. Vous allez au casting, vous avez un rappel, et puis encore un autre, ensuite un test devant la caméra, et des personnes vous expliquent que votre vie va changer si vous obtenez le rôle. Après, vous ne l’avez pas. J’en suis arrivée à un point ou je ne voulais plus le faire. Mon mari a beaucoup de travail à Tel Aviv, et on a une fille, alors les emmener à Los Angeles pour chercher du boulot, c’était beaucoup de pression pour moi. Je me suis demandée ‘Pourquoi est-ce que je fais tout ça ?’ S’entendre dire non, encore et toujours, je me suis dit, ‘En quoi je pourrais exceller ?’ Et c’est à ce moment-là que j’ai décroché Wonder Woman.”

“Vous vous convainquez de faire ces choses… ‘Je serai avocate, pour pouvoir apporter la paix et pour que les gens puissent arriver à trouver un accord.’ Alors que dans la vraie vie, les avocats doivent subir des conflits sans arrêt. Le conflit, ce n’est pas pour moi. Je ne suis qu’harmonie et zen attitude. Donc, je suis heureuse que ça n’ait pas fonctionné. J’aurai été la pire des avocates.”

Magazine Scans > 2017 > Glamour UK – Décembre
Studios Photoshoots > 2017 > Matthias Vriens-McGrath [Glamour UK]


Scans de Glamour Mexico et The Hollywood Reporter

J’ai ajouté dans la galerie des scans de Gal Gadot dans les magazines Glamour (Mexique) et The Hollywood Reporter (Etats-Unis). On y retrouve dans chaque édition une interview de Gal pour Wonder Woman. Chacune de ces interviews ont été traduites ici et ici.


Magazine Scans > 2017 > Glamour Mexico – Juin
Magazines Scans > 2017 > The Hollywood Reporter – 31 Mai
Studios Photoshoots > 2017 > Brian Bowen Smith [Warner Bros.]
Studios Photoshoots > 2017 > Brian Bowen Smith [Warner Bros.]
Studios Photoshoots > 2017 > Miller Mobley [The Hollywood Reporter]


La complexité de l’égalité des sexes dans Wonder Woman

Début Mai, Patty Jenkins et Gal Gadot ont été interviewé par le Hollywood Reporter, en vue de la sortie de Wonder Woman sur grand écran. Retrouvez les photos de la session photos ainsi que les passages de Gal de l’interview traduits.

“C’est un challenge — de savoir comment raconter l’histoire d’une femme tout en la rendant universelle,” nous raconte Gal Gadot, l’actrice israélienne de 32 ans qui interprète la princesse amazonienne possédant des bracelets défiants les balles.”On a l’habitude de voir des protagonistes masculins dans des films réalisés par des hommes. Mais la façon dont Patty s’est imprégné de Wonder Woman permet au personnage d’être compris par tout le monde. Un garçon, une fille, un homme, une femme – tout le monde peut s’identifier à elle.”

[…] Conernant le poste de réalisatrice du film. Selon Gal Gadot, Patty Jenkins aurait eu le job même si elle avait été un homme. “Pour certaines personnes, l’unique raison pour laquelle elle aurait eu le job, c’est parce qu’elle est une femme,” dit-elle. “En réalité, ils l’ont engagé parce qu’elle était la personne adéquate pour faire un film qui partageait la même vision que celle du studio.”

[…] “Encore heureux que Patty n’est pas fait de Wonder Woman une casse-couille,” explique Gal Gadot, qui a été dans les forces armée israéliennes et s’est ensuite reconvertie dans le mannequinat et le cinéma (avant Wonder Woman, elle a participé à quatre des films de la saga Fast & Furious). “Wonder Woman peut être très charmante, chaleureuse, elle peut avoir beaucoup de compassion et d’amour pour le monde. Elle peut être douce et naïve. En même temps, elle est aussi cette mi-déesse qui peut te casser la gueule et déchirer, être intelligente et confiante. Au final, on peut s’identifier à elle.”

[…] Sur le plateau de tournage, Jenkins peut être un boss assez exigeant, à la fois physiquement et psychologiquement. “Le tournage était très intensif, six jours par semaine pendant six mois,” se souvient Gadot. “Mais ce qui tenait le plus à cœur à Patty, c’était tout le côté émotion du combat parce qu’on s’entraînait et on faisait la chorégraphie, et on peut les maîtriser techniquement, mais si l’émotion nécessaire n’y est pas, alors Patty dirait : ‘Ce ne sera pas aussi bien à l’écran. On en refait une.’ “


Avant-première de ‘Wonder Woman’ à Mexico

Samedi soir, l’équipe de ‘Wonder Woman’ était à Mexico (Mexique) pour participer à l’avant-première du film. Étaient présents : Gal Gadot, Chris Pine, la réalisatrice Patty Jenkins et le producteur Charles Roven. Ils ont répondu à des questions des journalistes et ils ont posé pour les photographes. Gal en a aussi profité pour rencontrer de très jeunes fans qui avaient confectionné eux-même des bracelets comme ceux de Wonder Woman. Retrouvez plus d’une centaine de photos dans la galerie.


Apparitions Publiques > 2017 > 27 Mai | ‘Wonder Woman’ Mexico Premiere


Gal Gadot, une femme merveilleuse

Gal Gadot fait la couverture de Caras Colombia à l’occasion de la sortie de Wonder Woman. Elle a accordé une interview où elle parle du personnage, de ce qu’il représente, et du fait qu’elle a regardé la série avec Lynda Carter pour bien s’imprégner de Wonder Woman.

Une femme MERVEILLEUSE, Gal Gadot
Pour la première fois, l’histoire de Wonder Woman débarque au cinéma. CARAS a discuté en exclusivité avec sa protagoniste concernant la tâche qu’est d’interpréter ce rôle iconique Elle nous raconte le tournage, sa passion pour le personnage et le message qu’il véhicule.

Personne ne doit envier Gal Gadot pour son personnage de fiction : Wonder Woman, qui, pour la première fois, et 76 ans depuis sa création, arrive sur grand écran en Juin cette année. Gal et Diana de Themyscira, le vrai nom de Wonder Woman, partagent une beauté incomparable et elles ont un objectif commun : vivre dans un monde plus pacifique, plus juste, et où l’amour prime sur le reste.

La sortie de ce film sur le personnage iconique de DC Comics, apparue pour la première fois en 1941 dans les pages d’une petite nouvelles, est l’une des plus attendues de l’année; puisque Wonder Woman, la première super-héroïne de l’histoire, s’est convertie en un symbole du pouvoir féministe aux quatre coins du monde. C’est pour ça qu’il paraît toujours étrange qu’il ait fallu autant de temps pour qu’elle arrive sur grand écran. Son histoire, en plus d’apparaître dans les bandes-dessinées, est arrivée à la télévision par différentes séries. Celle dont on se souvient le plus est sûrement celle où elle est interprété par l’actrice Lynda Carter, diffusée de 1975 à 1979.
Lire la suite


Page 3 of 712345...Last »