Journée d’interview pour Gal Gadot à Shanghai

Hier, Gal Gadot a participé à une conférence de presse et des interviews pour Wonder Woman avec Chris Pine, Patty Jenkins, Zack Snyder, Deborah Snyder et Charles Roven à Shanghai. C’est une dizaine de photos que je vous propose, ainsi que deux vidéos de deux interviews de la veille avant la projection et pendant la projection.


Apparitions Publiques > 2017 > 16 Mai | ‘Wonder Woman’ Shanghai Press Junket


Gal Gadot en couverture de Marie Claire

C’est l’heure mouvementé du déjeuner au Château Marmont quand Gal Godot arrive, s’arrêtant brièvement au patio pour saluer un/e ami/e avant de venir s’asseoir. En le faisant, une autre connaissance s’arrête pour admirer ses bottines Burberry, et s’attarde. Gadot, 32, accepte chaleureusement le compliment, lissant son pull par dessus son pantalon noir singé Wolford en s’enfonçant dans sa chaise et en expirant comme toute femme l’aurait fait au 3ème trimestre de grossesse. (Sa fille Maya est née en Mars, rejoignant Alma âgée de 5 ans).

Ses cheveux attachés en queue de cheval, ses yeux habillé d’eye-liner. Le look, pointu, facilement cosmopolite – est un contraste raffiné à la scène de L.A (où de nombreux adultes semblent encore concurrencer ceux qui peuvent dépenser le plus d’argent pour s’habiller comme un enfant). Quand le visiteur à enfin quitté la table, Gadot grimace, embarrassée par l’attention non désirée.
Continue Reading


Wonder Woman, une héroïne contemporaine

Est-ce que Gal Gadot peut faire de Wonder Woman un héroïne pour notre époque ?

Wonder Woman se redresse, elle regarde d’un air grave un désespoir affligé par la guerre, elle commence à courir, en tenant son bouclier en l’air contre une pluie de balles venant de fusils allemands.

“Oui! Vas-y, Gal!” hurle Patty Jenkins, la réalisatrice du nouveau film Wonder Woman, bien emmitouflée dans un manteau bien épais pendant qu’elle regarde la scène sur le moniteur. Quelques minutes plus tard, Gal Gadot (se prononce “gah-DOTE”), l’actrice israélienne jouant l’héroïne principale, s’était aussi  emmitouflée  dans son propre manteau et on lui avait donné une boisson chaude alors qu’elle se faisait ajuster les cheveux et son bandeau. “Brrrrrr,” dit Mme Gadot avec un sourire. “C’est sympa.”

La température, ce matin-là de Février l’an dernier, était glacée, à l’extérieur des studios Warner Bros. à Leavesden, en Angleterre, et Mme Gadot, vêtue de la tenue de Wonder Woman, composée d’un bustier en cuir, une jupe et des bottes aux genoux, venait juste de terminer la énième scène de sa traversée héroïque d’une terre boueuse.

“Le froid, ugh, c’était le plus dur à supporter en tournant ce film,” explique Mme Gadot lors d’une interview à Los Angeles début Mars. Grande et élancée, elle était enceinte de huit mois (elle a depuis donné naissance à sa deuxième fille), avec ses cheveux en queue de cheval et sans maquillage. Elle mangeait des œufs et des fruits avec hâte (“J’ai toujours faim”), elle a facilement discuté de ce rôle qui pourrait la rendre célèbre après que “Wonder Woman” soit sorti le 2 Juin (7 Juin en France).
Continue Reading



Page 2 of 512345